Rinse France
bann_boombox

Le boombox, la musique à portée de main

Le boombox, la musique à portée de main

Du premier poste à transistors américain en 1954 aux dernières enceintes bluetooth, la musique mobile a fait du chemin. Objet mythique, le ghetto-blaster ou boombox est aujourd’hui un objet vintage qui a su suivre les modes et les époques.

D’abord seulement relié à la radio (AM et FM), les boomboxs ont depuis énormément évolué. Le premier poste à transistors est américain : le Regency TR-1, présenté aux USA en 1954. En France, c’est le Solistor conçu par Radio France en 1956. Leur forme la plus renommée est celle des années 70 à 80, période durant laquelle toute une génération musicale pouvait s’identifier au hip-hop ou au rock. Doucement développé jusqu’en 1970, le boombox est devenu un symbole dès 1975. Représenté dans les films comme Do The Right Thing de Spike Lee et avec un usage marketing des groupes comme Public Enemy ou les Clash, le boombox fait du bruit partout où il va et permet aux jeunes de s’exprimer.

mick-jones-with-the-clash-boombox-in-1982-archives-telegraph

Avec plusieurs watts, des woofers, de la lumière parfois et une poignée, l’objet est multifonction. Du lecteur K7 au CD en passant même par la patine vinyle et le bluetooth, tout est possible même si le modèle le plus renommé et privilégié reste le nostalgique et basique radio FM/lecteur K7. La musique nomade est plus que jamais à l’ordre du jour et face aux enceintes miniatures à batterie et puissantes, le boombox est toujours dans la course, entre modèles rares d’occasion et ceux plus évolués des marques DiamondBox ou Sony.

Tweet us at @rinsefrance